R1m: Routier ou Routard ?


La « plaisante découverte » de l’un des nôtres dernièrement, de l’univers des « camionneurs », nous amène ce soir à nous interroger. Sommes nous Routiers ou Routards ?
Routiers nous l’avons été dès l’entame du premier set. Comme un vaillant « chauffeur » de poids lourds, nous suivons la route fixée à l’avance. Point de changement dans cet itinéraire prévu, l’impétueuse nécessité de mener notre cargaison à bon port nous impose une rigueur de conduite. Nos adversaires du soir ne peuvent nous dépasser. Notre livraison est faite (25/14).
Routards nous pouvons l’être. A l’image de cet « aventurier » backpacker (avec sac à dos pour les anglophobes!), les « bourlingueurs » que nous pouvons être, aiment envisager plusieurs itinéraires pour « tailler » la route. Ces alternatives ne sont possibles que s’il existe une solide base. Ce fût le cas en cette soirée (merci notre libéro second devenu premier apprécié de circonstance!) et les fréquents et variés changements de traces (courtes, croix, rapides, « pipe »…) ont rendu encore plus agréable ce chemin vers la victoire (25/14).
Maintenant la question se pose. Saurons-nous rester « routiers » et tracer la route de manière quotidienne avec la rigueur que cela nécessite pour confirmer notre « stabilité »? Ainsi continuer notre « petit bonhomme de chemin ». Ou devons-nous envisager de rester « routards » pour pouvoir surprendre nos adversaires aussi souvent que possible? Dans ce cas pour proposer un aléatoire motivant et surtout fédérateur dans lequel chacun puisse trouver sa place. Nous proposons un mixe des deux en ce troisième set (25/15).
Que se soient avec des chevaux sous le capot ou avec nos solides jambes (et corps !) nous arriverons de toute façon à destination. Encore une étape et nous pourrons envisager la suite, éternel recommencement ou nouvelle conquête. A suivre.

le coach masqué.