R1m : « Pokémon go ! »


Une fois n’est pas coutume essayons de partager le monde des « d’jeuns ».
Notre confrontation de ce week-end ressemblait à une quête de créatures bizarres au sein d’une « arène » au détour de notre voyage en R1m.
Le premier set reste, comme souvent, un round d’observation. Notre petit SALAMECHE réalise quelques bonnes réceptions et, il n’en faut pas plus à notre TORTANK pour faire briller ses attaquants. Dans cet exercice il semble que ce soit le soir de notre PSYKOKWAK. La suite de l’aventure le confirmera (25/14).
L’entame du second set est moins prometteuse. Est-ce l’absence de notre INSECATEUR, laissé au repos ou une légère défaillance de notre MACOGNEUR. Toujours est-il que nos attaques sont moins percutantes et nous devons, plus souvent qu’à l’accoutumé, nous employer à défendre. Finalement ROCAILLOU sévit et nous sort de ce mauvais pas grâce à quelques actions dont il garde le secret (25/15).
L’entame du troisième set est plus en rapport avec notre niveau. DRACOFEU fait des siennes, bien épaulé par ROUCARNAGE, sans oublier quelques coups de patte de DARDAGNAN. Nous déroulons correctement notre jeu et nos adversaires finissent par lâcher prise (25/17).
L’absence de notre PAPILLUSION nous frustre car il aurait pu briller lors de cette confrontation. Comme je le disais, c’était le jour de PSYKOKWAK qui semble-t-il a fait un grand pas en avant dans la confiance.
Souhaitons que le retour dans leur POKEBALL des différents combattants, obligatoire en ces temps de congés, ne permettra qu’à tous de se ressourcer.

Le coach masqué.