R1m: Hamster « X »!


Nos déplacements sur les terres havraises nous réservent à chaque fois son lot de surprises. La rencontre de ce soir, suivant pour nombre d’entre nous des congés « enneigés », n’a pas démenti cette permanence.
A l’image des marmottes, dont nous venions pour la plupart de quitter les territoires, le premier set restera dans les mémoires comme, somme toute, léthargique. L’absence de luminosité et un froid persistant, nous a amené, à l’instar de ce rongeur hibernant, à pointer juste le bout de notre nez en attendant des jours meilleurs. Même si cette semi-léthargie semblait avoir gagné aussi nos adversaires, nous gardons l’ascendant à la sortie du terrier ( 25/13).
La « trêve hivernale » a fait de nous des lions (loups) en cage. Nous étions tous impatients de pouvoir de nouveau mobiliser la meute pour asseoir notre suprématie régionale. Ainsi tel des hamsters en cage, multipliant les facéties, nous engageons le deuxième set débordants d’énergie. L’absence de retenue dans notre volonté de « bouger » perturbe notre équilibre et c’est avec beaucoup de difficulté que nous talonnons nos adversaires du soir mais la chute est brutale (20/25).
Il était temps, dans ce troisième set, de se comporter comme des écureuils et essayer de « thésauriser » afin d’envisager l’avenir sous les meilleurs hospices. Si, à la manière de cet espiègle mammifère, nous avons su sauter, grimper, nous « plier », la partie n’était pas gagnée et même si au bout du compte nous empochons cette manche il nous manquait la manière (25/21).
Pour la suite il nous a fallu faire mentir J. De La Fontaine, qui, en son temps avait ridiculisé un gracile rongeur. Lièvre nous l’avons été en prenant le large dès cette entame mais pour être très rapidement rattrapés et ne plus savoir que faire. Malgré de nombreuses accélérations et l’absence de détours la ligne d’arrivée paraissait de plus en plus éloignée. Et c’est en redressant la tête, pour ne pas dire les oreilles, que nous le remportons sur le fil (26/24).
Même si nous avons assuré le S.A.V (clin à nos adversaires du soir – Saint Adresse Volley), il va nous falloir prolonger la garantie pour assurer notre objectif de briller dans les sphères « supérieures ».

Le coach masqué.