R1m: Fin ?


En cette ultime rencontre du championnat, la priorité était de savoir si la « fin justifie les moyens ».
L’entame de jeu était subtile. Chacun des protagonistes de ce collectif « craint » a su rivaliser d’élégance à certains moments, de délicatesse à d’autres mais assurément rester raffiné tout au long des actions produites. Nous étions à cet instant en face du « fin du fin » (25/14).
Rassuré, notre groupe, en déplacement, prenait conscience que la fin de ce championnat pouvait être synonyme d’invincibilité. Chacun de nous a donc, pour parvenir à ses fins, mis en œuvre tout ce qu’il était possible pour que la clôture n’en soit que plus belle. Notre arrêt d’affrontements ne pouvait qu’être salvateur (25/20).
Mais comme rien n’est écrit et qu’il ne faut jamais « jouer au plus fin ». Une succession de maladresses, pour ne pas dire d’erreurs, une absence de ruse et de malice dans de trop nombreuses propositions ne nous ont pas permis de venir rapidement à bout de nos desseins. A ce moment la finalité souhaitée semble compromise (20/25).
Il a s’agit alors de chercher au fin fond de nos ressources, il est vrai diminuées au plus loin de ce championnat, pour de nouveau être fins prêts à mener le jeu pour faire nôtre cette confrontation. Un enchaînement d’actions véritables, bref un jeu fin, nous permettent d’annoncer que nous avions eu le nez fin d’envisager cette invincibilité régionale « saisonnière » (25/20).
Certains de notre légitimité à affronter la prochaine saison, nous pouvons un peu nous reposer au « couchant » de nos rendez-vous du vendredi soir.

Le coach masqué.