[Paris Normandie] Volley-ball – Elite : Canteleu/Maromme toujours à l’arrêt


Les joueurs du CMVB ont concédé une quatrième défaite en quatre journées, alors qu’ils recevaient le Centre national, hier soir.

Volley-ball - Elite : Canteleu/Maromme toujours à l’arrêt
Après quatre matches et tout autant de défaites, Canteleu/Maromme semble manquer de solutions (Photo d’archives Stéphanie Péron)

 

Les joueurs de Canteleu-Maromme avaient l’occasion de débloquer leur compteur de victoires hier soir, avec la réception du Centre National, lui aussi toujours dans l’attente de son premier succès avant la rencontre. Au lieu de ça, ils ont concédé une nouvelle défaite qui les plonge encore plus dans le doute. Pourtant les Seinomarins avaient pris la rencontre par le bon bout.

En effet, les locaux ont parfaitement maîtrisé les débats dans la première manche. Rapidement devant au tableau d’affichage (11-8), le CMVB fait la course en tête et prend même huit longueurs d’avance grâce à une série sur le service de Jure Kvesic (24-16). Derrière, il ne reste plus qu’à finaliser pour remporter un premier set cette saison, en moins de 23 minutes (25-17). Le problème, c’est que si les joueurs et coéquipiers de Dario Dukic ont continué sur leur lancée en début de seconde de manche (4-1), ils sont ensuite sortis du match (5-9 puis 11-16).

Pas encore démotivés malgré plusieurs décisions arbitrales défavorables, les locaux tentent un baroud d’honneur en fin de set mais se voient sanctionnés d’une faute sur le contre qui leur aurait permis d’égaliser à 24-24. Au lieu de ça, les compteurs sont remis à zéro (23-25) et tout est à refaire. « Nous avons accéléré trop tard et nous avons manqué d’un peu de chance », regrette le coentraîneur Wojciech Fabianczyk.

Un manque de patience

En plein doute, le CMVB ne s’en remettra pas. Les visiteurs se détachent rapidement dans la troisième manche (6-11) et les temps-morts ne changent rien (13-19). Là encore, les Seinomarins réagissent sur la fin mais il est déjà trop tard (21-25). « On est en manque de confiance et on est tout le temps un peu en panique. On a joué correctement en début de match ensuite on est moins stable à la réception et on commet trop de fautes directes. On n’a pas été assez patient, on s’est trop précipité », reconnaît le technicien franco-polonais.

Le quatrième set ne déroge pas à la règle. Distancés d’entrée (7-12), les locaux ne parviennent pas à mettre la pression sur les jeunes visiteurs puisqu’ils ne reviennent pas à moins de trois unités (16-19). À l’arrivée, ils s’inclinent sur une nouvelle décision arbitrale défavorable, alors qu’ils pensaient avoir marqué le point (21-25). C’est donc une cruelle désillusion pour le CMVB qui comptait profiter de la venue du CNVB pour enfin lancer sa saison. C’est finalement tout le contraire et il va falloir trouver le bon levier pour se remobiliser.

À Canteleu, Centre National bat CMVB 3 sets à 1 (17-25/25-23/25-21/25-21)