[Paris Normandie] Volley-Ball – Elite : Canteleu/Maromme s’est fait très peur 1


Volley-Ball - Elite : Canteleu/Maromme s’est fait très peur
Les Cantilo-Marommais peuvent se féliciter, ils viennent de mettre un terme à une série de trois défaites consécutives (Photo Stéphanie Péron)

Le CMVB a renoué avec la victoire hier soir face à Charenton mais il a souffert et dû attendre le cinquième set pour se débarrasser de la lanterne rouge.

Visiblement, la perte du troisième set a fait office d’électrochoc. Menés 2 manches à 1 par le dernier du championnat, les joueurs du CMVB auraient pu sombrer hier face à Charenton, pour leurs retrouvailles avec la salle Lesueur de Maromme. C’est finalement tout le contraire qui s’est produit puisque les Normands ont proposé une réaction d’orgueil des plus cinglantes. Revenus gonflés à bloc, les Seinomarins ont pourtant été accrochés durant le début du quatrième set (6-7). Heureusement, ils ont réussi à reprendre les devants (12-9), avant de réaliser une séquence tonitruante. Les locaux inscrivent alors douze points, pendant qu’ils n’en concèdent que deux. Et encore ces deux points, ils les laissent en route sur des services loupés de Steve Eclar et Dario Dukic (24-11).

Les deux équipes à nouveau à égalité, avec le gain de la quatrième manche (25-14), il n’était pas question de lever le pied. Canteleu/Maromme démarre fort le tie-break décisif (6-2) mais Charenton ne lâche rien (10-10). Les deux formations se rendent alors coup pour coup, rendant le suspense insoutenable pour les bruyants supporters normands (13-13). Heureusement, la puissance de Vrban près du filet finit par faire la différence (15-13). « On a changé de tactique et renforcé la réception après le troisième set,reconnaît l’entraîneur-adjoint Wojtek Fabianczyk. C’est vrai que cela a été difficile mais il faut comprendre la situation. Charenton joue libéré, les Franciliens sont déjà descendus dans leur tête, alors que nous avons la pression et nous avons paniqué. »

Une réception défaillante

Le CMVB met donc un terme à sa série de trois revers consécutifs mais il a frisé la correctionnelle. Les Normands comptaient sur la venue de la lanterne rouge francilienne pour se refaire la cerise. Au lieu de ça, ils ont montré trop de fébrilité. Les affaires avaient pourtant bien débuté dans le premier set, remporté 25-23. Seulement, les locaux sont ensuite retombés dans leurs travers. L’absence de Jure Kvesic, touché au genou aura pesé malgré les efforts d’Ahmed Harzallah-Berriche. Revenus à un set partout après le gain de la seconde manche (22-25), malgré de nombreuses fautes au service, les Franciliens ont profité des lacunes normandes à la réception pour enfoncer le clou. Le troisième set s’est carrément déroulé à sens unique (4-10 puis 12-21) et le semblant de réaction des locaux en fin de manche n’a rien changé (16-25). Heureusement, le CMVB a fini par se reprendre. La marche avant est enfin réenclenchée. C’est l’essentiel.

À MAROMME, CMVB BAT CHARENTON 3 SETS À 2 (25-23, 22-25, 16-25, 25-14, 15-13)