[Paris-Normandie] Volley-ball – Elite : Canteleu prépare l’avenir


image_content_general_20440201_20160422184452

Déjà assuré du maintien, le CMVB va faire jouer ses jeunes lors des dernières rencontres, afin de préparer la saison prochaine.

C’est leur tour. Les jeunes pousses de Canteleu/Maromme vont pouvoir montrer de quoi ils sont capables, lors des trois dernières journées de championnat. Le maintien étant mathématiquement acquis, les entraîneurs du CMVB ont annoncé qu’ils allaient faire tourner leur effectif. Des joueurs comme Sullivan Fernandes, Ahmed Harzallah-Berriche ou Benjamin Martin devraient donc voir leur temps de jeu sensiblement augmenter et ce dès ce soir pour la réception de Bellaing/Porte du Hainaut, à Maromme. Forcément, les intéressés ont accueilli la nouvelle avec satisfaction. « C’est une belle opportunité. C’est pour cela qu’on s’entraîne tous les jours. On veut prouver que l’on a le niveau pour évoluer en Elite », avance le pointu Sullivan Fernandes. « Les coachs nous montrent qu’ils ont confiance en nous. J’espère qu’avec un peu de temps de jeu, je vais réussir à montrer des choses intéressantes », rajoute Benjamin Martin.

Les jeunes normands l’assurent, ils sont prêts à en découdre. Pour autant, pas sûr que le staff ne les jette tous en pâture dans le six de départ dès ce soir. « On ne peut pas démarrer avec six joueurs qui ont été remplaçants durant la saison, il y a trop d’inconnus. On joue à domicile, on doit respecter notre public et notre adversaire », prévient l’entraîneur-adjoint Wojtek Fabianczyk.

Conscients de la chance qui se présente devant eux, les jeunes du CMVB balayent toute pression négative. « On va jouer de manière décontractée. Le maintien est déjà validé, nous n’avons pas de pression pour les derniers matchs. On doit juste jouer notre jeu, il n’y a rien de sorcier là-dedans », estime Sullivan Fernandes.

De la solidarité

S’ils savent qu’ils manquent d’expérience, les jeunes seinomarins comptent bien compenser avec une envie débordante et une solidarité sans faille. « L’ambiance peut nous faire marquer des points. On le voit lors des entraînements, parfois l’euphorie nous permet de gagner des sets face aux titulaires », note Benjamin Martin. Les Normands ne manquent d’ailleurs pas d’ambitions pour les dernières journées. « Il faut ramener trois victoires. Même si cela sera difficile, on doit montrer que l’on a le niveau. Il faut prouver aux anciens qu’ils peuvent partir sereinement », précise Sullivan Fernandes. On se dirige donc vers un passage de témoin en douceur mais pour cela les jeunes du CMVB doivent l’emporter ce soir, alors que les cadres s’étaient imposés 3 à 0 dans le Nord à l’aller. Car il n’y a que la vérité du terrain qui compte.

Arthur Lanusse

Canteleu/Maromme VB – Bellaing Porte du Hainaut, ce soir à 20 h au gymnase Lesueur à Maromme.

 

http://www.paris-normandie.fr/detail_sport/articles/5586441/sport/volley-ball-elite–canteleu-prepare-l-avenir#.Vxsj83q7rVs