[P-N] Elite : « On aurait pu gagner », estime Steve Eclar, le central de Canteleu/Maromme


Défaits sèchement à Grenoble (3-0), les Cantilo-Marommais, à l’image de Steve Eclar, restent cependant persuadés de ne pas être passés loin d’un possible succès. A quelques détails près…

 

Après la défaite 3-0 à Grenoble, le central de Canteleu-Maromme Steve Eclar s’est livré en évoquant cette défaite et les deux prochains matchs avant la seconde phase de championnat.

Que s’est-il passé sur ce match ?

n Steve Eclar : « On aurait pu prendre le troisième set, mais honnêtement, je pense qu’on aurait pu prendre plus, pas uniquement le troisième, mais peut-être même gagner le match. Sur tous les sets, on était devant, et à chaque fois, on les laisse passer. Ils ont été plus solides que nous. À la fin, on était peut-être un peu fatigué. Force est de constater qu’on n’était que sept pour ce déplacement. On a des blessés, on a un joueur qui est parti faire son Erasmus en Pologne, un autre qui travaille demain, c’est notre réceptionneur-attaquant, notre meilleur joueur. Moi, je le fais exceptionnellement parce que je ne travaillais pas. On a essayé de faire quelque chose, de se présenter ».

Que vous a-t-il manqué ?

n « De l’efficacité ! Notamment moi, qui ai fait quelques grosses boulettes sur les trois derniers contacts de balle sur des points importants. Et cela n’a pas pardonné. Du coup, ils passent au service derrière, ils nous mettent la pression et ils gagnent le match. Déception quand même de ne pas avoir pris un point ».

Vous veniez de gagner 3-2 contre Charenton, vous aviez à cœur de continuer sur cette dynamique ?

n « On a un peu galéré, donc justement, on comptait sur ce match-là (contre Grenoble) pour nous relancer. Ça a fait un 3-0, on repart un peu sur un échec, ça tombe mal puisqu’on a une autre échéance qui est très importante contre Paris. On avait gagné chez eux 3-1 au match aller. Ils sont juste derrière nous, et vont être revanchards sur ce coup-là. Je pense que le PUC (Paris Université Club) ne s’attendait pas à ce classement-là en N1. Là, ils doivent se poser des questions et voudront sauver leur saison. Et cela va commencer dès demain, et le match d’après ».

Quels sont les objectifs pour les deux prochains matchs ?

n « Gagner ! Là, on doit gagner, parce que les play-down ont été calculés bizarrement cette année. Et en termes de points, ces deux équipes-là (Paris et Saint-Louis Neuweg) vont se retrouver dans notre poule de play-down. Donc on ne jouera pas contre eux, c’est sûr. Mais les points acquis contre eux vont être conservés. Si on peut gagner deux fois, on peut partir avec beaucoup de points à l’abord de ces play-down. »

Vous sentez-vous à votre place (7e place au classement) ?

n « Oui, je pense. Les équipes cette année sont beaucoup plus costaudes. Je pense à des équipes qui ont peut-être plus de joueurs professionnels, qui peuvent s’entraîner beaucoup plus souvent. On a encore des jeunes joueurs, qui ont du potentiel, mais qui sont encore tendres. Ils ne jouent pas beaucoup, c’était l’occasion pour eux d’avoir du temps de jeu ce soir. Ils ont fait un très bon match. »

 

http://www.paris-normandie.fr/detail_sport/articles/5247308/sport/volley-ball-elite–on-aurait-pu-gagner-estime-steve-eclar-le-central-de-canteleu-maromme#.Vt1YTuZ-pu6